Le référencement Google reste encore très difficile à manipuler

manipulation referencement google naturel

Site internet et référencement de qualité

Manipuler efficacement son referencement naturelLe but de n’importe quelle personne ou entreprise qui crée un site internet est que ce dernier soit performant, en d’autres terme qu’il soit en premières lignes sur les pages Google. Cependant, de nos jours, le référencement est encore mal compris et très mal intégré à de très nombreux sites. Voici donc comment éviter l’échec de son site web.

Le SEO ( Search Engine Optimization ) est un ensemble de techniques visant à optimiser la visibilité d’un site web dans les pages de résultats de recherche. Le SEO est un véritable métier, qui est devenu très complexe au fil des années et demandant une large palette de compétences. Réussir son référencement est aujourd’hui autant une affaire de stratégie, que de produit ou de technicité.

 

Les 3C

 

Les trois piliers du SEO sont la conception, le code et le contenu. Vous avez optimisé votre code et votre contenu mais pas incorporé le SEO dans la conception de votre produit ? Dommage, il vous manque un pilier essentiel. Vous avez bien pensé votre contenant mais pas pensé à optimiser votre contenu pour être compréhensible des moteurs ? L’impact en terme d’audience restera très limité. Il n’existe pas d’autre choix que de mener de front ces 3 aspects pour réussir. Et cela commence dès le démarrage du projet.
L’importance de la navigation

 

La clé de la réussite est d’intégrer le référencement dans la conception du produit dès la première ligne du concept puis tout au long du cycle de vie du produit. Si votre Minimum Viable Product ( stratégie de développement de produit, utilisée pour de rapides et quantitatifs tests de mise sur le marché d’un produit ou d’une fonctionnalité ) n’incorpore pas déjà des fondations SEO, c’est déjà très mal parti. L’un des points cruciaux est la navigation. En effet, Google aime les structures claires, bien rangées avec une profondeur d’arborescence ni trop faible, ni trop profonde. L’une des astuces pour qu’il accède facilement partout, c’est de vous assurer qu’il parviendra à accéder à toutes les pages en moins de 4 clics depuis la page d’accueil.

 

Le choix de la cible

 

Les expressions que vous allez utiliser, principalement dans le menu de navigation mais aussi dans les liens que vous allez faire entre vos pages de manière transversale, fera aussi la différence. C’est à partir de là que vous pourrez établir une liste des thématiques à couvrir, puis une liste des contenus à produire, avec leur mot clé cible. Cela vous permettra également d’affiner les libellés choisis pour l’arborescence, et de vérifier que celle-ci correspond parfaitement à la stratégie de contenus que vous souhaitez mettre en place, ou en tout cas qu’elle sera extensible sans devoir entièrement la « casser ».
L’optimisation et l’impact des données

 

Réussir son SEO, c’est proposer à Google des pages facilement compréhensibles dans leur globalité. Le moteur doit pouvoir appréhender instantanément le sujet dont traite la page et la thématique associée. Il faut avoir conscience que certains choix graphiques, fonctionnels ou techniques peuvent rendre complexes voire impossibles une bonne optimisation SEO. Il est donc primordial de ne pas valider une maquette ou une page intégrée en HTML sans avoir vérifié qu’elle est bien « SEO friendly ».

 

Google va également avoir besoin que vous lui proposiez dans vos pages des données sémantiques. afin de répondre aux recherches comportant plus de mots et étant de forme interrogative. C’est dans le code html de la page que cela se passe, et l’on nomme cela des microformats. Ces microformats sont l’un des aspects importants d’un bon référencement en 2016. Vous devez les prévoir dès la conception de votre site, ou, s’il est déjà lancé, prévoir leur implémentation dans les mois à venir.

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *